gaming,  lifestyle

Gamers Assembly 2017 : Mon week-end en tant que Community Manager

Dans mon article précédent sur ma vie de manager e-sport, je vous avais dit que j’allais participer cette année à la Gamers Assembly 2017 pour la première fois en tant que STAFF. 

J’y avais déjà participé l’année dernière en tant que manager, c’était mon tout premier événement e-sportif, mais cette fois-ci était complètement différente. En tant que Community Manager pour la structure multigaming orKs, j’ai arboré tout le week-end mon joli pass presse.

Gamers Assembly : première journée

Pour la toute première journée de cette Gamers Assembly, j’ai suivi principalement la line-up Hearthstone, celle dont mon chéri fait partie. Je me suis d’abord rendue à la cérémonie d’ouverture qui a rapidement annoncé la couleur : une ambiance de dingue, plein de conférences vraiment intéressantes, un pôle famille et un tournoi sénior pour permettre aux jeux vidéos de devenir une discipline complètement intergénérationnelle.

Au cours de la journée, j’ai adoré me renseigner sur les matches et me sentir vraiment impliquée et intégrée à l’équipe. Je me suis également un peu occupé de la scène gérée par orKs sur les réseaux sociaux.

Gamers Assembly : deuxième journée

La deuxième journée était plus calme que la première, mais tout aussi riche en émotions. J’ai passé beaucoup plus de temps avec le staff orKs. Ce fut riche en rencontres. Des gens géniaux, avec qui j’ai bien ri et j’en garde un très très bon souvenir.

Ensuite, j’ai également effectué la remise des prix et des médailles de la finale Rocket League. C’était chouette bien que vraiment effrayant au premier abord. 

Après ces deux journées, j’en retiens vraiment que du positif. J’ai l’impression d’avoir énormément appris. Même si j’avais déjà côtoyé ce milieu, je ne m’y étais jamais réellement investie. Ça fait plaisir de voir des gens bienveillants, de bonne humeur, passionnés par ce qu’ils font. Voir l’eSport évoluer dans le bon sens, se démocratiser et devenir un lieu où petits et grands se retrouvent.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *